Un peu la neige…

imag0496_1-e1542907814422.jpg

Mais vraiment peu

Un souffle à peine

comme un duvet de dieu sur les prés

et sur la soldatesque des sapins

en marche vers le silence d’un lundi matin.

Il y avait une buée sur le pare-brise

et je ne sais quelle envie de beauté malgré la brise

et le chambardement joyeux de l’air

qui ne pouvait attraper les flocons minuscules

dans ses doigts de rien et ses paumes de vent.

Le tout mouillé à souhait

bientôt rien sur la route déjà chaude de véhicules en partance

pour le temps de vivre la manne blanche d’un novembre.

 

Je ne suis presque plus…

IMAG0510

Et pourtant…

J’entends déjà la plainte de ceux qui pensent qu’il faut plaindre celui qui s’en va. Et pourquoi donc? Sais-tu ce qui vient dans l’invisible? Ne sais-tu pas que ta vie même est sans limite, à tel point que tu ne te connais pas….? C’est bien pourquoi tu es chemin et si nous nous rencontrons c’est un miracle de se voir un peu comme si la lumière d’automne venait briser le silence et la nuit pour dessiner l’espoir d’un jour proche et prochain.

Cependant, mon ami, pas d’inquiétude, je suis bien là où je ne me connais guère et c’est écrire un peu que de penser à toi, dans ton pays de langue et dans ta chair de vivre quelque part quand même, à ton insu, à mon insu, pour toi, pour moi.

Pour que l’automne soit plus grand dans l’or et dans l’humide, dans la terre meuble et l’écorce fendue, dans le cœur brûlant d’étoiles et la pensée nue de préparer l’hiver à vif dès maintenant.

C’est toujours un chemin

IMAG0498 (1)

C’est toujours maintenant

dans un commencement

que je trouve un chemin

un de peu, un de rien

et je vais le suivant

à moi-même tant mal

tant mal que bien content.

 

C’est toujours maintenant

dans un commencement

que je trouve une ronde

qui fait le tour du monde

et je vais en dansant

à moi-même riant

tant mal que bien content.

 

C’est toujours maintenant

dans un commencement

que je trouve une amie

son visage est le temps

et nous allons chantant

à tue-tête son chant

tant bien que mal content.