Le pays du temps

Un peu de tout, un peu de rien.
Regarde autour de toi danser le jour.
Regarde autour de toi le ciel voiler son infini.
Regarde valser les images et le vent et la vie
Qui va toujours toujours plus loin devant.
Tu marches, et chaque pas t’emmène dans le pays de toi,
Dans le pays de faire avec la laine d’exister,
Dans le pays de toujours plus avant que la nuit,
Au-delà de l’ennui, au-delà la mer, au-delà des instants
Qui fleurissent la prairie du temps.
Venir au bord du monde et regarder la rivière des jours.
Se laisser emporter par le flot du silence.
Toucher peut-être à cette eau de rumeur
Et goûter la saveur de n’être qu’un enfant.